home balkombre

 

La suggestopédie est une méthode d'apprentissage inventée par Georgie Lozanov, docteur en psychologie et neurologie bulgare. Dans les années 1950 à l’Université de Sofia, le jeune docteur commence ses travaux sur hypermnésie (super mémoire) et arrive progressivement à la conclusion que l’on peut augmenter la vitesse d’apprentissage proposée par le système scolaire tout en améliorant la mémorisation à long terme.

Il préconise de travailler en premier lieu sur les auto-dévalorisations, le manque de confiance en soi qui peuvent parfois limiter la marge de progrès des étudiants. Il constate qu’un sujet en état de transe hypnotique utilise beaucoup plus les réserves de sa mémoire alors que l'individu moyen n'utilise que 4% du potentiel du cerveau. Conscient des effets pervers de l'état d’hypnose, il oriente ses recherches vers la suggestion.
Contrairement à l'hypnose, la suggestion permet, quoi qu’il arrive, au sujet de demeurer maître de soi et de son libre arbitre. L’individu est en permanence capable d’utiliser ses protections propres, la logique, l'intuition ou bien encore l’éthique, pour lutter contre la manipulation.

La suggestologie s’installe rapidement dans un « institut national bulgare » (State Research Institute of Suggestology) fondé en 1966 à Sofia dans lequel le Docteur Lozanov et son équipe, composée d’une centaine de personnes, mènent des expériences didactiques. On remarque parmi ses collaborateurs proches, le Docteur Gatseva qui renonce à sa carrière de chanteuse lyrique pour se développer l’aspect artistique qui devient un élément fondamental de la méthode.
Les résultats spectaculaires prouvés d'hypermnésia intéressent non seulement les pouvoirs soviétiques qui reconnaissent et utilisent la suggestopédie dans tous les niveaux de la formation mais aussi les Etats-Unis séduits par une étude réalisée en 1980par l'UNESCO. Les Américains achètent les droits de la méthode au gouvernement bulgare et modifient projet Docteur Lozanov pour créer l’"Accelerated Learning".

Au même moment, le Docteur Lozanov, invité à donner des conférences dans le monde entier, tombe en disgrâce auprès des autorités soviétiques : son idéologie humaniste et libertaire est jugée trop subversive. Il est maintenu en détention pendant10 ans. Interdit de communiquer et de publier, il perd tout contact avec les centres suggestopediques dans le monde. Ses théories et son nom sont utilisées un peu à tord et à travers et les conséquences en sont encore très visibles. Les termes « Suggestopédie » et « Lozanov » sont devenus génériques, ils recouvrent souvent des méthodes très empiriques, non vérifiées.

En 1990, le Docteur. Lozanov s'installe à Vienne en Autriche où, malgré son âge avancé, il reprend ses activités, à commencer par une grande campagne d’information et la formation de formateurs suggestopédiques.